Les Gardiens Errants

Le forum destiné aux Gardiens Errants
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Avis aux nouveaux et moins nouveaux, pour accéder à certaines parties des forums ( AME, Shout ) , mp IG un modo: Pimala79, Livink, ou les 2 si pressés!!! ^^
Rappel: si votre pseudo est blanc ( et pas gras ) vous devez mp un Admin pour qu'ils vous intègrent dans un groupe approprié.^^
La shoutbox ayant de nombreux ratés, si votre compte ne fonctionne plus n'hésitez pas à contacter Pimala79, Tazouille13 pour qu'ils vous recréent un compte!!

Partagez | 
 

 triela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
triela
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 14
Classe : archere
Points : 3414
Date d'inscription : 29/06/2008

Classe
Niveau:
1/1  (1/1)
Ennemis tués:
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: triela   Ven 26 Sep 2008 - 12:35

bonjour à tous,
je suis des leilos, une fière et jeune archère qui se présente devant vous pour tous simplement vous connaître, mais aussi aider mon ami ambrosius dans sa tache d'ambassadeur

donc pour faire simple je vous raconterai les origines de mon personnage, puis je mettrai a la fin d'autre RP mais qui ne seront pas de moi,
donc je me lance^^

récit d'un début de vie a écrit:
c'est au clair de lune que deux hommes, l'un grand avec une rapière pour arme avec un pavois bleu et une armure noire plus sombre encore que la nuit mais plus résistante que le diamant, le second lui était plus petit et moins épais, il avait une cape grise que couvrait tout son corps et une capuche cachait son visage lui donnant un air mystérieux et dangereux, ils était accompagnés d'une femme plus belle encore que les elfes elle était vêtue d'une tunique verte émeraude, tenait un arc entre ses mains. les trois compagnons s'arrêtèrent à la sortie de la forêt ils regardaient les alentours puis la jeune femme pointa du doigt en bas de la colline d'où ils se trouvaient un petit village, ils se dirigèrent donc dans cette direction.
Une fois arrivés a l'entrée du village, ils constatèrent quelque chose de pas normale, aucun bruit aucun signe de vie, bien décidés ils continuèrent leur route, frappèrent à l'une des maisons, mais rien ne répondit, le guerrier qui semblait être le chef décida donc d'y entrer. Une fois à l'intérieur il virent que tout était sans dessus dessous, comme si des personnes s'étaient battu férocement, mais il n'y avait pas de sang. ils ressortirent donc aussitôt de la maison :

-bon on va fouiller toutes les maisons, apparemment il s'est passé quelque chose, si vous voyer un truc de suspect, faites signe.

Ils partientr tous les trois de leur côté et ce fut au bout de dix minutes que le guerrier hurla pour les appeler, ils se trouvaient maintenant en face de la chapelle du village, il y avait un mot sur la porte, le mage le prit dans ses mains et le lut a voie haute :

-Pour avoir fait opposition à son seigneur Galoregor.

Ils se regardèrent tous les trois et le mage ouvrit la porte de la petite église, une odeur encore pire que la mort elle même soufflât au visage des trois compagnons, la jeune femme du se retourner pour allez vomir, à l'intérieur il y avait tous les habitants du village mais leurs corps était répartis un peu partout et la pourriture commençait a s'installer. le guerrier referma la porte, l'archère leva son arc, y installa une flèche, le mage lui fit une incantation qui mit le feu a la flèche, la seconde d'après toute la chapelle était pris par les flammes. soudain la jeune femme cria :

-il y a encore quelqu'un de vivant, faut allez le récupérer!

le guerrier alarmé défonça la porte regarda dans toutes les directions et en effet on y entendait bien le cri d'un bébé, il courut ne sentant pas la chaleur des flammes qui le touchaient, il était arrivé dans le bureau du prêtre et regarda sous le bureau, il vit l'enfant, le prit dans ses bras, courut a travers les flammes en protégeant de son mieux l'enfant. Il était enfin sorti, le souffle court, le donna à la jeune femme, qui prit l'enfant dans ses bras, elle enleva sa veste pour habiller le bébé qui était nu.

-comment va-t-on l'appeler? demanda le magicien.
-moi je serai pour qu'on l'appelle triela.
-pour moi ça me va, mais que va t'on en faire?
-je la prendrais avec moi, je la protégerais de mon mieux. dit Kaldrass le guerrier...


donc comme prévu je met également d'autre RP mais me concernant (ben c'est ma description quand même^^)

donc voici le RP de mos un grand et valeureux archer

vengeance noctune a écrit:
Triela exultait.


Tandis que les nuages voilaient et dévoilaient l’astre lunaire blafard, elle se tenait sur cette hauteur, parfaitement immobile sous l'orage. De ses yeux d’un bleu intense, elle regardait la plaine s’étendant à ses pieds.
Elle tenait son arc, et une flèche y était encochée.


Sa quête s’achèverait cette nuit. Une quête de vengeance. Une promesse scellée dans le sang….le sang de son compagnons.


Elle fixe cette lueur rouge, celle d’un feu de camp qui diffuse un halo écarlate dans la nuit.


Triela rejette sa tête en arrière. La caresse de la pluie détendant ses nerfs, elle s’abandonne à cette sensation apaisante, les yeux fermés.
Ses pensées la ramènent aux jours précédents….
.....L'embuscade avait eu lieu dix jours plutôt près du fleuve. Rapide, perfide, efficace...et meurtrière pour des compagnons du clan..
Elle avait rejoint le lieu de la bataille quelques heures après la tragédie et là, le chagrin avait menacé de l'engloutir. A quelques pas d'un chêne calciné, elle l'avait retrouvé agonisant. Luttant contre la souffrance, un poignard dans la poitrine, il lui avait fait promettre de retrouver les deux traites qui les avaient donnés. Dans un dernier râle, il l'avait imploré d'un dernier baiser.....qu'elle lui avait donné. Et dans le sang encore chaud, elle y avait trempé un doigt, l'avait passé sur ses lèvres, ses lèvres étant restées depuis, inabituellement rouges..
...Un baiser de sang pour une dette de sang.....


En poussant un juron, Triela passa brusquement sa main dans ses cheveux blond éclatant. Oui, et ce soir, elle les avait retrouvé..... pour son compagnon, et cette nuit ses baisers seraient meurtriers.


Se forçant à revenir au présent, elle remarqua l' homme assis près du feu, cherchant avidement à localiser le deuxième.Un éclair déchira le ciel, la pluie battante reprenant de plus belle.
Elle finit par le repérer sous un arbre à une cinquantaine de métres. Préocupé par les trombes d'eau qui s'abattaient sur lui, celui ci ne poserait pas de probléme....


Elle sortit du petit bois et s'applatit sur le sol. L'herbe haute la masquait. Elle rampa à terrain découvert se glissant silencieusement vers l'arbre où il était posté . Se relevant avec aisance, elle banda la corde de son arc d'homme, d'un seul mouvement avec une grace remarquable et l'abattit.
L'autre homme leva la tête et aperçut Triela. Il portait une armure de qualité; Elle décocha un autre trait.La fléche le frappa à la poitrine et fut détournée. La seconde transperca son mollet sans protection faisant jaillir le sang.
Dans un cri de douleur, déséquilibré, l'homme s'ecroula sur le sol.
S'étant rapproché suffisament de lui, Triela lui ordonna de se relever et de la regarder. Leurs regards se croisèrent.

Et dans ses grands yeux bleux, il n'y vit aucun signe de pitié


« Saches, dit -elle que chez les Leilos, l'amitié est sacrée. Que la frivolité cache la ténacité. Que de la beauté nait la férocité, que la trahison ne peut avoir raison et mérite leçon....et que pour un baiser donné, ta vie va s'achever ».


Il y eut un son clair et la fléche traversa la gorge de l'assassin. Il s'effondra, surpris, sur le sol.


La pluie avait cessé.
Elle était seule, seule sur ce lieu de bataille....
La guerre séparait toujours les êtres qui s'aimaient....Elle se fit une promesse : celle de ne plus avoir de compagnon.


Les nuages commençaient à se lever et à se disperser dans le ciel, suffisamment pour apercevoir les étoiles.
En les regardant, un souvenir remonta à la surface de son esprit : un jour Mos lui avait dit que le rhum et le chant des hommes faisaient briller les étoiles...

donc c'est un RP magnifique non?

bref voila le dernier me concernant et celui là vient de cabotine une magnifique et courageuse archère (attention les garcons personne ne touche a ma cabotine sinon je sévirais... Twisted Evil)
bref c'est plus un article comique qu'un RP mais ça reste dans le thème et je dois avouer que j'adore^^

triela la grande... a écrit:
Triela

Triela est une grande créatrice de mode reconnue dans tout le royaume Alidhanais.
Elle fut toujours bien évidemment à l'avant garde de la mode.
Sa brillante collection de printemps attira les foules d'admirateurs de tous les coins d'alidhan.
Parfois choquante, parfois excessive, souvent originale a vous couper le souffle, mais plus souvent encore une relecture originale de motifs traditionnels, ses créations ont toujours un point commun: personne ne les porte...

Peut-etre sont elles trop chères (les étiquettes sont non-seulement énormes mais aussi totalement impossible à enlever)... peut etre personne n'est il assez courageux pour les porter en public (essayez un peu de vous promener sur Méru avec une étiquette de deux mètres de long dépassant du col)...
Ou peut-etre les vetements sont ils simplement trop lourds... (l'un de leur tissus favoris étant le granite poli brodé de plomb)...
Mais qu'elle qu'en soit la raison, la réalité est toute simple: Triela n'a jamais rien vendu et elle en est désespérée.
Si vous n'avez pas les moyens de lui envoyer de l'argent, envoyez lui à manger car elle est en permanence au bord de l'inanition.Elle refuse de plus obstinément de fabriquer des vetements pour des personnes plus grosses qu'elle.



bon et bien si vous avez tout lu c'est que vous êtes courageux^^
bref, des questions???
Revenir en haut Aller en bas
ambroisius
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 2482
Age : 43
Classe : géomancien
Points : 5077
Date d'inscription : 01/05/2008

Classe
Niveau:
85/200  (85/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: triela   Ven 26 Sep 2008 - 13:35

Bonsoir Triela ,

soit la bienvenue chez les gardiens errants , un hôte ne va pas tarder à te saluer également, il sera bien plus indiqué pour te diriger ... moi je suis un voyageur qui n'imprime pas forcément toutes les particularités architecturales des différents lieux d'accueil des autres guildes.

Merci pour l'aide , il y a des Rp que je n'ai même pas pris le temps d'apprecier chez nous ... mea culpa Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
pimala79
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5161
Age : 38
Classe : nhéros nhéros petit patapo
Points : 6426
Date d'inscription : 06/03/2007

Classe
Niveau:
300/3333333  (300/3333333)
Ennemis tués:
Cart/Roya/Ermi/Brig:

MessageSujet: Re: triela   Ven 26 Sep 2008 - 15:19

Bonsoir et bienvenue Triela Smile

Après nos qqs échanges, c'est un grand plasir de t'accueillir par ici cheers

Le RP n'y est pour rien, si ça peut te rassurer, hihi,
mais sache que nous avons l'habitude de sortir breuvages et victuailles
pour souhaiter la bienvenue comme il se doit à nos arrivants Wink
donc, prends tes aises, et fais comme chez toi Smile

et si ça se trouve, on te trouvera p-e même qqs modèles... Rolling Eyes Razz
Revenir en haut Aller en bas
suhbaatar
Star du village
Star du village
avatar

Nombre de messages : 846
Age : 37
Classe : pretre soigneur
Points : 3889
Date d'inscription : 28/02/2007

Classe
Niveau:
72/200  (72/200)
Ennemis tués:
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: triela   Ven 26 Sep 2008 - 15:22

merci infiniment de nous conter ces magnifiques chapitre de ta vie
nous sommes honnorés,viens t'abreuver et t'attabler pour nous conter
Revenir en haut Aller en bas
Asano
Idiot du village
Idiot du village
avatar

Nombre de messages : 6169
Classe : prêtre de la Lune noire
Points : 8312
Date d'inscription : 14/09/2007

Classe
Niveau:
293/300  (293/300)
Ennemis tués: 390
Cart/Roya/Ermi/Brig: 181/126/2/19

MessageSujet: Re: triela   Sam 27 Sep 2008 - 7:35

beau RP l'amie (si si j'ai tout lu), viens nous voir quand tu veux pour nous raconter tes nouveaux exploits
Revenir en haut Aller en bas
triela
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 14
Classe : archere
Points : 3414
Date d'inscription : 29/06/2008

Classe
Niveau:
1/1  (1/1)
Ennemis tués:
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: triela   Sam 27 Sep 2008 - 12:17

ça fait plaisir un bonne accueil
pour ce qui est boisson je prendrais volontiers un lait fraise... si vous avez^^, je ne bois plus d'alcool depuis un bout de temps donc ne m'en veuillez pas trop pour ça^^

sinon si vous aimez les RPs je vous en ferais quelque uns concernant la vie de triela, j'ai promis a pim que je devais faire un autre RP mais surprise^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: triela   Dim 28 Sep 2008 - 10:09

ci ta un probléme avec eu ces que tu les a cher cher car cette guilde est trop sympa je te le dit
Revenir en haut Aller en bas
ambroisius
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 2482
Age : 43
Classe : géomancien
Points : 5077
Date d'inscription : 01/05/2008

Classe
Niveau:
85/200  (85/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: triela   Dim 28 Sep 2008 - 14:46

Bonsoir,

pourrais-tu m'expliquer ce que tu entends par là Cagliostro ?
Revenir en haut Aller en bas
triela
Nouveau venu
Nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 14
Classe : archere
Points : 3414
Date d'inscription : 29/06/2008

Classe
Niveau:
1/1  (1/1)
Ennemis tués:
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: triela   Jeu 16 Oct 2008 - 11:29

donc voila un rp que j'ai fait j'espere qu'il vous plairat^^


Citation :
Triela sortait du château, il était très tôt, le vent soufflait fort et pas un rayon de soleil pour réchauffer de ce froid mordant, elle ferma alors son manteau bleu, celui offert par toute sa guilde, non plutôt par toute sa famille, la seul et unique famille qu’elle eut en ce monde, c’est d’ailleurs eux qui lui avaient créés un anniversaire en même temps que le manteau en cadeau, ce manteau avait été créé par des elfes pour remercier une magicienne qui avait réussi a réconcilier les hommes, les elfes, les nains, les orcs et autres créatures intelligentes, mais avec les années ce manteau disparu et ce fut sa guilde qui retrouva ce trésor caché d’Alidhan, ce manteau n'avait rien de spéciale comme apparence mais il avait la faculté d’améliorer la vision de son porteur et prenait la forme que l’on voulait…
A la pensée de sa guilde, Triela retrouva un peu plus de force et de chaleur à sa quête qu’elle s’était elle-même donnée: retrouver l’identité de ses vrais parents car même si elle était heureuse et ne voulait rien changer, ce poids au fond d’elle-même était toujours là et grandissait chaque jour qui passait, c’était pour cette raison qu’elle partit ce matin même.


je reviendrais quoi qu’il arrive. Fit-elle, à l’adresse du château.


Elle se retourna, son arc a la main, mit en bandoulière son carquois rempli de flèches que lui avait gracieusement offert Noemi une amie très chère à son cœur et elle vérifia que la petite lame que lui avait offerte son grand-père Papycricri était bien à sa place. Triela se mit en route mais ne prit pas le chemin qui mène sur le premier village mais coupa par les bois et la montagne car c’était dans cette direction que son seigneur Kaldrass l’avait retrouvée enfant, et l’endroit qu’elle cherchait se trouvait en bordure de forêt à une dizaine de lieues d’ici.
Après plusieurs heures de marche sinueuse a contourner là les arbres et la montagne, elle décida de s’arrêter pour reprendre son souffle et manger un morceau avant de repartir, elle repéra une grosse pierre blanche et s’assit dessus.


tiens! au retour, il faudra que je prenne cette pierre, elle sera parfaite pour ma prochaine collection


Elle ouvrit son sac, elle avait pensé a prendre du fromage et une miche de pain. Elle avait aussi prévu un autre repas préparé par les soins de Bibsou, c’était une sorte de potager de légumes d’apparence repoussante mais à explosion de saveurs et d’énergie, seul lui avait la recette de ce potager donc Triela ne cessa de le lui réclamer. Et, avec quelques bouchées, elle fut rassasiée, prit deux trois gorgées de sa boisson préférée et se remit en route.
Le ciel était toujours aussi sombre de nuages mais le vent avait disparu et une ambiance étouffante se fit sentir, elle se mit sur ses gardes et décida de longer la falaise, elle s’attendait à une attaque d’orcs car elle se trouvait en leur territoire, elle prit d’instinct l’une de ses flèches et enleva sa capuche pour avoir un plus grand champ de vision et une meilleure ouïe et se remit à marcher…
Cela faisait approximativement une heure qu’elle restait méfiante à scruter les environs puis elle relâcha sa garde car la nuit n’allait pas tarder à arriver et elle aurait l’avantage sur les orcs. Puis, elle entendit au loin comme un hurlement ou un cri qui venait du centre de la forêt... Voulant savoir d’où cela venait, elle entreprit de monter sur une petite plateforme de la falaise qui se trouvait à une dizaine de mètres au dessus d’elle. Une fois arrivée en haut, notre archère aperçut au loin une clairière et dedans plusieurs feux de camp, elle prit dans son sac l’instrument étrange qu’avait confectionné Ambrosius, le mit sur son œil et put voir de plus près quel était ce rassemblement. Elle aperçu une cinquantaine d’orcs qui manifestaient une certaine joie et en y regardant de plus près la raison, tous ses hurlements venaient du fait qu’ils avaient capturé une dizaine d’hommes. Tous étaient ligotés autour d’une poteau et allaient être massacrés un par un! déjà deux corps avaient été sauvagement coupés, lacérés, brûlés et parmi ces êtres humains, il y avait une petite fille qui criait sa mère qui venait de décéder sous ses yeux. Les orcs, eux, se régalaient de la détresse de ses personnes et encore plus quand un orc retira la dernière hache du corps de la femme qui fit tomber le bras droit au passage. Un gobelin s’approcha de la fillette avec un couteau, et la jeune fille, se sentant menacée, se mit a crier de peur Le gobelin repartit, heureux de lui avoir fait peur, mais il se prit un coup de pied de la part d’un orc qui l’envoya directement dans le feu le plus proche, et tous rigolèrent de leur voix rauque. Sachant qu’elle ne pourrait rien faire face a tous ses monstres triela se résolut à les abandonner a leur triste sort, après tout, ces humains portaient les couleurs vertes et noires du Cartel, et cela ne la concernait donc point.
Une fois redescendue, elle se remit en marche mais en contournant cette fois la clairière. La nuit avait déjà commencé depuis trois heures quand elle se rendit compte qu’elle avait déjà bien mal aux jambes, elle arrivait au bout de la forêt et se reprocha de son village natal. Quand l’archère fut à l’orée de la forêt, elle se trouvait sur une colline qui dominait un petit village qui avait l’air d’être abandonné, certains toits étaient détruits et la végétation avait reprit ses droits. Elle alla chercher un bâton qui lui servirait à se frayer un passage parmi ronces chardons et autres mauvaise herbes. Elle trouva ce qu’elle cherchait, descendit de la colline et donna de grands coups de bâton pour avancer. Elle arriva sur la place du village, fit face à l’église, elle avait l’air encore en plus piteux état que les autre maisons, les vitraux n’était plus à leur place, le toit avait l’air d’être complètement effondré et les portes étaient à moitié détruites par le feu. Elle s’introduisit par l’ouverture, et vit les débris de morceau de charpente sur le sol également calcinés, les bancs de l’église avaient certainement tous brûlé car il n’en restait aucune trace. Triela eu les larmes aux yeux en voyant que certaines brûlures sur le sol venaient de cadavre...


Ca s’est donc passé ici...


Elle ferma les yeux et un flot de larmes coula de ses joues. Ses forces l’abandonnèrent, elle tomba sur les genoux et une immense fatigue la submergea, elle essuya ses larmes, respira un bon coup et se releva pour se trouver un coin pour dormir et en se relevant elle vit au fond de cette pièce une porte qui devait certainement mener dans les appartements du prêtre. Quand elle entra elle fut déçue d’y trouver un bureau renversé et une bibliothèque, mais cela valait toujours mieux que de rester dans l’autre salle.
Triela s’installa dans un coin de la salle, se couvrit du mieux qu’elle pouvait de son manteau, prit son sac pour oreiller, ferma les yeux et se laissa emporter par ses rêves.

Elle avait à peine dormi deux heures qu’elle fut réveillée, transie de froid, elle se leva à la recherche de quoi faire un bon feu, elle vit la bibliothèque et en prit un livre au hasard, déchira quelques pages, les froissa en boule et en fit un petit tas, elle se diriga ensuite vers le bureau et essaya de le casser à grands coups de pieds mais en vain. Commençant à désespérer elle se retourna vers la bibliothèque pour prendre le reste des livres, mais elle s’aperçut que sur la porte il y avait le bouclier rouge, les couleurs royales, et juste derrière deux épées posées en croix.


C’est parfait, juste ce qu'il me manquait.


Elle prit l’une des deux épées, rejoignit le bureau, leva l’arme lourde au dessus de sa tête, et l’abattit sur le bois qui explosa en morceaux. Elle rapprocha les morceaux près du tas de papier et, avec l’incantation qu’elle avait apprise avec l’aide de Titi et dont elle se servait régulièrement pour mettre feu à ses flèches, elle fit apparaître une petite flamme qui grossit sur le coin d’une des boulettes de papier puis déchira une autre feuille pour alimenter le feu, mais en approchant le papier de la flammèche, elle vit une liste de nom, prénom, profession et date de naissance de personnes, et une excitation lui remonta le dos, elle retira la feuille ainsi que le livre qu’elle s’apprêtait à brûler, en prit un autre et regarda rapidement de quoi il s’agissait : "Récit du Père Linayus" celui-la, elle pouvait le brûler car il ne pouvait aucunement l’aider. Maintenant parfaitement éveillée, elle prit le livre et le feuilleta à la recherche de nouveaux nés il y a vingt et un ans de cela, puis elle tomba sur ce qu’elle cherchait, il y avait trois enfants nés cette année là dans le village, deux garçons et une fille et conclut donc que la fille c’était elle-même, mais il n’y avait pas de prénom apparemment elle devait être née pas longtemps avant le drame, le nom de famille de ses parents y était également ainsi que sa naissance mais elle n’y prêta aucune attention puisqu’elle avait déjà un anniversaire, mais resta bloquée sur son nom de famille car maintenant elle ne s’appellerait plus "Triela" mais "Triela Celsius".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: triela   

Revenir en haut Aller en bas
 
triela
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens Errants :: Entrée du village :: Accueil-
Sauter vers: