Les Gardiens Errants

Le forum destiné aux Gardiens Errants
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Avis aux nouveaux et moins nouveaux, pour accéder à certaines parties des forums ( AME, Shout ) , mp IG un modo: Pimala79, Livink, ou les 2 si pressés!!! ^^
Rappel: si votre pseudo est blanc ( et pas gras ) vous devez mp un Admin pour qu'ils vous intègrent dans un groupe approprié.^^
La shoutbox ayant de nombreux ratés, si votre compte ne fonctionne plus n'hésitez pas à contacter Pimala79, Tazouille13 pour qu'ils vous recréent un compte!!

Partagez | 
 

 RPs de chiwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chiwa-chan
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 23
Classe : barbare voyageuse interdimensionnelle qui n'a pas fini au bûcher !
Points : 4280
Date d'inscription : 08/11/2009

Classe
Niveau:
100/200  (100/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: RPs de chiwa   Ven 1 Mar 2013 - 14:10

[HRP : ce topic sera dedié à l'histoire principale de mon personnage mais aussi à quelques anecdotes ! merci de ne pas poster les commentaires ici mais bien dans la partie commentaire : here

sur ce... en avant...]


Code couleur :

jaune : chiwa
seagreen : sebamher
indigo : leiro et le garde en chef
vert gras : baltus le noir
marron : le chasseur de prime borgne de fuisserage
bleu foncé : le garde peu serieux
bleu : son collègue responsable
blanc : pnj quelconque ou très peu important dans l'intrigue


Dernière édition par chiwa-chan le Mer 6 Mar 2013 - 7:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chiwa-chan
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 23
Classe : barbare voyageuse interdimensionnelle qui n'a pas fini au bûcher !
Points : 4280
Date d'inscription : 08/11/2009

Classe
Niveau:
100/200  (100/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: RPs de chiwa   Ven 1 Mar 2013 - 14:12

chapitre 0 : fin



[HRP]L'un de mes premiers rp, qui n'a pas été reecrit =o soyez indulgent =o il date de 200... je sais plus combien, mais au tout début sur le jeu[/HRP]


C'était une nuit de printemps.
La région de Stannyfest et ses environs, d'habitude plutôt calmes et bercés par la brise printanière nocturne, étaient plus que sombres et inquiétants.

Deux êtres couraient à travers la forêt. La faune, excitée par ce qui passait non loin dans les plaines, attaquait tout ce qui passait et commençait même à s'entretuer.

"Boule de feu !"


Cria l'une des personnes. Le feu projeté avec précision éclaircit quelques instants la zone. La bête avait été touché de plein fouet et tomba, inerte sur l'herbe, morte d'une grave brulure. Quant à celui qui avait invoqué la boule de feu, il était de taille moyenne, la frange en bataille et une queue de cheval d'une longueur médium. Ses oreilles pointues laissaient comprendre qu'il s'agissait d'un elfe. Son regard émeraude exprimait une profonde tristesse mélangée à de l'angoisse. L'autre être était aussi un elfe. Elle portait une robe bleue et tenait dans ses bras un petit nourrisson. La petite fille ne se doutait pas de la gravité des choses qui se déroulait autour d’elle. L’enfant attrapait de temps en temps une mèche argentée qui tombait devant les yeux gris claires de la jeune femme et joua avec.

"Viens Seba ! Nous n'avons pas de temps à perdre ! Il va nous rattraper sinon !"

"Oui Leiro..."

La dénommée Seba sourit à l'enfant et rejoignit l'autre elfe. C'est alors qu'il apparut, derrière la jeune femme, abattant son épée.

"Seba !!!!!"

Tout se passa en une fraction de seconde ! Un être chimerique bondit de nulle part et fit tomber l'assaillant à terre. Sebamher se précipita aux côtés de Leiro.
La chimère était un renard de feu bleu d'une taille imposante il portait une boucle d'oreille en or à l'oreille droite et une autre en argent à l'oreille gauche. Ses yeux étaient verrons, l'un était d'un rouge flamboyant et l'autre d'un jaune éclatant. Ses ailes étaient repliées et il avait l'air en colère. Un combat acharné s'engagea entre les deux opposants. Le magicien ne resta pas là sans rien faire et aida du mieux qu'il pouvait le renard. La mage, elle, lançait des sorts paralysants sur les créatures de la forêt, attirés par le duel.
Après un rude affrontement, Le guerrier était à terre, la chimère faillit porter le coup de grâce. Avant même que la patte du renard aille transpercer la poitrine du paladin, le bébé se mit soudainement à pleurer. Le guerrier profita du moment qu'avait laissé la bête, stopper dans son action par les cris de l'enfant, pour utiliser une technique redoutable, la frappe suprême.

"Kira !!!!"

crièrent d'une même voix Leiro et Sebamher. La chimère s'effondra par terre. Le jeune nourrisson pleura de plus belle. L'étranger se releva, mis sa longue mèche bleu dans son dos et s'avança dans la direction des deux magiciens. Le jeune elfe se posta devant Sebamher et l'enfant pour les protéger. Impuissant, au bord du désespoir, il hurla au paladin,

"Balt !!!! Tu ne nous reconnais vraiment pas ?! C'est moi Leiro ! Et Seba ! Et ta fille ! Chiwa ! Que se passe-t-il ?! Pourquoi les as tu tous tués ?!"

Baltus le noir n'arborait aucune expression. Il semblait ne plus être en possession de son esprit. D'un ton froid et sec, il répliqua,

"Vos âmes sont noircies par les ténèbres... Je me dois de les purifier, pour votre salut à tous. Faute de quoi, les feux de l'Aurore vous puniront de vos blasphèmes pour l'éternité par delà la mort elle même!"


Il leva son arme et s'apprêta à recommencer le même procèdé qui avait mis hors course le renard quelques temps avant. Il n'y avait plus aucunes chances pour les deux magiciens de s'enfuir sain et sauf. Le temps passait au ralenti... Leiro ouvrit les yeux et vit une chose étrange : Baltus s'était arrêté net dans son mouvement. Une tension était perceptible. Le paladin se retourna soudainement et para un coup venu d'ailleurs. Une longue chevelure dorée et des yeux félins, reflétant l'envie de tuer. Baltus baissa les yeux et lança un regard en biais aux êtres qu'il allait trancher de sa lame un peu plus tôt. Ses yeux s'attardèrent sur le nourrisson, une larme de sang apparue et coulait lentement sur sa joue. Un sourire melancolique se dessinait progressivement sur son visage de meurtrier.

"Il semblerait qu'une force divine vous protège... Votre vie sera épargnée aujourd'hui... j'ai plus important à faire..."

Il dirigea la pointe de son épée vers La jeune femme qui l'avait provoqué en duel. Le guerrier fixa une dernière fois Leiro complètement abattu par les évènements. D'un ton qui exprimait une dernière bonté, il rajouta,

"Bonne chance... Leiro..."

A ce moment là, La jeune guerrière s'élança vers Baltus. Une rude bataille reprit de plus belle sous les yeux des deux personnages. La masse de la barbare et l'épée du paladin s'entrechoquèrent vivement. Leur pas, leurs réflexes étaient hors du commun. Ils s'éloignèrent de plus en plus des deux magiciens. Leur duel raisonna dans tout Stannyfest jusqu’à ne plus se faire entendre.
Leiro s'agenouilla, complètement résigné. Il serra les poings. Ses mèches recouvraient ses yeux. Les larmes coulaient sur son visage. Sebamher s'approcha de lui. Elle posa la main sur son épaule. La jeune magicienne pleurait aussi, en silence. Alors, un rire vint briser la tristesse et la désolation qui régnaient depuis le tout début. Une gaité émanait de la petite Chiwa, un rire frais et joyeux.

"Nous devons la protéger Leiro..."

Le magicien tendit la main vers la petite fille qui attrapa son index de ses petites mains.

"Oui... Nous devons prendre soin d'elle... Je ferai tout pour qu'elle soit heureuse..."

La main du nourrisson lâcha l'index du magicien. Elle avait l'air de vouloir montrer quelque chose. Ses deux petits bras étaient tendus vers l'endroit où Kira s'était effondré, gravement blessé. Les deux jeunes gens se précipitèrent aux côtés du renard presque inconscient.

" Kira… "

" Il n’y a qu’un seul moyen de le sauver … Tiens moi Chiwa quelques instants veux tu…"

Leiro prit Chiwa dans ses bras, il n’avait pas l’air d’y savoir grand chose en la matière. Heureusement pour lui, l’enfant n’était pas du genre à pleurer facilement. Aussi, elle sourit et recommença son jeu avec les cheveux du jeune homme.

" Il faut diviser Kira en deux parties… C’est le seul moyen de le sauver … "

Sebamher dessina deux cercles de magie sur ses mains et fit appelle à ses plus grand pouvoirs,

"Si le corps est perdu, l'esprit demeure
Que cette entité devienne duelle
Pour un même esprit, deux coeurs
Afin qu'il puisse être éternel
Esprit tutélaire l'un demeurera
Gardien de l'enfant secret
Messager d'espoir l'autre sera
Guide du voyageur égaré "


La créature s’éleva au dessus du sol, une lumière jaillit. Le corps devint une petite boule de feu bleu qui se sépara et laissèrent alors deux autres petites boules de feu. L’une blanche, l’autre noire. La partie noire s’approcha de Chiwa. L’enfant n’était pas du tout effrayé par le phénomène. Quant à l’autre partie, elle fila très loin. Sebamher regarda vers le ciel, là où la petite boule blanche avait disparue. Une mélancolie l’envahit,

" Nous devons partir Leiro… Nous n’avons plus rien à faire ici… "

" oui.. "

Les deux jeunes magiciens s’avancèrent de plus en plus dans la pénombre, suivit par la petite boule de feu. Chiwa s’endormit, le feu prit forme en un petit renardeau noir ailé aux yeux jaunes, portant à l’oreille gauche une boucle argentée. Il lévita autour d’eux et les suivait. Ils commencèrent à quitter petit à petit la large zone éclairée par l’incendie qui détruisait la demeure des guerriers du rhum.


Dernière édition par chiwa-chan le Ven 1 Mar 2013 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chiwa-chan
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 23
Classe : barbare voyageuse interdimensionnelle qui n'a pas fini au bûcher !
Points : 4280
Date d'inscription : 08/11/2009

Classe
Niveau:
100/200  (100/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: RPs de chiwa   Ven 1 Mar 2013 - 14:16

chapitre 1 : Un atterrissage en beauté - l'arrivée à Fuisserage !



Des années plus tard....

« bwaaaaaah ! qu’est-ce qu’on s’ennuie… » fit un garde en s’etirant

« un peu de serieux voyons ! nous sommes chargés de la securité de notre peuple ! » repliqua son compère severement

« aaah qu’est-ce que j’ne donnerai pas pour une attaque royaliste… histoire de m’amuser un peu… » continua-t-il un sourire aux lèvres, sans prêter attention à son collègue

« écoutez ça… MONSIEUR espère l’arrivé de nos ennemis jurés car MONSIEUR se tourne les pouces… estimez vous heureux qu… »

« raaaah t’es barbant toi ! » coupa-t-il aussitôt

Son sang ne fit qu’un tour « très bien, vous l’aurez voulu ! »

Alors que tous deux degainèrent leurs epées, provoquant l’euphorie chez quelques gardes du secteur, un point au loin dans le ciel attira leur attention. Figés par la curiosité, les gardes plissèrent les yeux, esssayant d’identifier cet objet inconnu

« On dirait… »

Les sentinelles retinrent leur souffle tandis que la masse se rapprochait de plus en plus des dunes non loin de leur poste et qu’un cri retentissait progressivement jusqu’à leurs oreilles. Soudain, une enorme couche de sable s’envola, provoqué par l’impact. Bouche-bée devant un phenomene peu commun, le garde en chef, responsable de cette partie de la ville, se reprit immediatement

« C’est peut-être un ennemi ! Surtout ne baissez pas votre garde ! Vous deux là ! Couvrez moi, nous allons à la rencontre de notre mysterieux visiteur… Scellez les chevaux ! Les autres, attendez mon signal ! »

« Depuis quand il est là l’vieux… » chuchotta un garde à son compère

« Soyez heureux que je ne vous fasse pas mettre au cachot pour manque de respect à son superieur ! » Hurla-t-il

« Acceptez mes excuses, garde en chef ! » dit-il aussitôt refroidit

Ainsi, le garde en chef et nos deux personnages de tantôt se dirigerent à cheval vers le cratère de sable. Ils ne mirent pas longtemps à y arriver et decouvrirent avec etonnement le visage de cet inconnu tombé des cieux

« aaah j’me disais bien ! c’est une jeune fille ! mignonne en plus… » commença un des deux gardes à l’air vicieux

« Ne vous fiez pas à ce joli minois, il s’agit peut-être d’une espionne de Zelandra ou pire, de Galoregor… Vous là ! le rêveur ! Allez immediatement prevenir notre roi ! Quant à vous » dit-il en designant le second garde « restez avec moi, nous emmenons cette personne derrière les barreaux avant de l’interroger »

D’un pas lourd, le premier garde monta à cheval et prit la direction du fort. Le second garde et son superieur glissèrent avec precautions jusqu’à la jeune femme evanouie, la ligoterent aux mains et aux pieds avant de la soulever et de la sortir difficilement du sable. Apparemment, la demoiselle n’était pas venue les mains vides et avait en sa possession une saccoche contenant quelques aliments, une gourde et…

« Monsieur ! Venez voir ça ! »

Le garde lui tendit une lettre que le chef s’empressa de deplier. Le contenu total de la lettre lui echappait. Neanmoins, le symbole en signature lui, ne lui était pas inconnu…

« Regardez monsieur ! »

Il montra sur la poitrine de l’etrangere le blason d’honneur que remettait Kaldrass en personne aux nouveaux guerriers de son armée. De plus, le garde releva sa manche, revelant le gant long en cuir brun portant le blason en ocre des chasseurs de prime de la ville, legerement nuancé, comme si quelques details n’étaient pas similaires à ceux du blason connu.
« cette petite aura des explications à nous fournir… allons-y ! »
Revenir en haut Aller en bas
chiwa-chan
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 23
Classe : barbare voyageuse interdimensionnelle qui n'a pas fini au bûcher !
Points : 4280
Date d'inscription : 08/11/2009

Classe
Niveau:
100/200  (100/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: RPs de chiwa   Mer 6 Mar 2013 - 9:52

chapitre 2 : faire ses preuves ! - l'assault des royalistes !

Deux silhouettes se tenaient dos à dos, toutes deux statiques… Alors qu’elle s’approchait d’eux, tout semblait devenir calme… Un homme grand au regard et aux longs cheveux sombres dont une mèche bleue se distinguait et touchait presque le sol… Il s’agissait de son père… Baltus le noir n’avait pas du tout changé depuis cette nuit où la neige était devenue subitement plus rouge que le sang… Mais alors, qui était cette personne lui tournant le dos ? Une jeune femme ? Le teint blanc, de longues boucles d'un blond pâle et l’air menaçant… serait-ce… ?
Alors qu’elle s’apprêtait à achever ses pensées, une immense ombre surgit ! Tous deux degainèrent et foncèrent têtes baissées vers l’ombre qui ouvrit une immense gueule et les engloutit d’une bouchée ! Paniquée devant une telle scène, Chiwa prit en mains son épée… qu’elle n’avait pas ! L’ombre fondit sur la jeune fille ! Puis tout disparut… Elle flottait… Aux alentours, tout était calme… frais… et nuageux… nuageux ?! Chiwa osa à peine jeter un regard à ses pieds – ce qu’elle fit quand même – et decouvrit avec horreur ce qui l'attendait…

*On ne m’avait pas prevenu pour ça… * pensa-t-elle les larmes aux yeux et riant nerveusement





La petite se reveilla en sueur dans un endroit sombre, humide… et dont l’odeur pouvait rivaliser avec l’haleine d’un ours en putrefaction. Elle était assise sur un sol froid, dur et crasseux. Dans ces tenebres, seules les quelques torches accrochées au mur lui permettaient d’y voir quelque chose. Chiwa se releva, legerement confuse, avant de trebucher et de se retrouver à plat ventre.

« Qu’est-ce que ?! » Ses pieds et ses poignets étaient menottés et reliés par une longue chaîne en fer « …. GYAAAAAAAAAA !!! S’QUOI S’DELIRE ?! POURQUOI J’SUIS EN TAULE ! GARDE ! GARDE !!! »

« Hé toi ! ferme-là un peu, y en a qui aimerait pioncer ici ! » fit un homme squelettique d’une cellule voisine « ah mais, t’es une fille ! approche ma douce, je saurai te faire oublier tes soucis… »

« plaîîîîît-iiiiiiiiiil……?! » repliqua Chiwa en tournant la tête lentement, le visage deformé par la colère

« excusez moi jeune demoiselle !! … mais pourquoi je m’excuse ! hé gamine ! c’est quoi ce regard ?! tu veux crever ?! »

« approche j’vais t’eclater l’vieux !!! »

«là dedans calmez vous ! » Coupa un garde « jeune fille, suivez moi »

Chiwa suivit le garde sans broncher, du moins à peine, mais ne se priva pas pour tirer la langue au prisonnier avant de filer. Ce dernier le lui rendit bien par un geste grossier puis il disparut de sa vue.

Une fois tirée de là, on l’emmena dans une salle à peine plus eclairée que la cellule dans laquelle elle se trouvait plus tôt. Une chaise était placée au milieu avec en face une table à laquelle discutaient quelques hommes. Ils avaient à peine remarqué la presence de la jeune fille jusqu’à ce que le bruit du metal les sorte de leurs conversations. On ordonna à un garde de la placer sur la chaise et de ne pas la quitter des yeux. Chiwa s’executa en faisant resonner le plus possible ses chaînes. Une fois installée, un vieillard, fort bien vêtu, se leva,

« Jeune femme… »
*cling*
« jeune femm… »
*cling*
« jeune fe… »
*cling*
« jeune… »
*cling*
« par pitié ôtez lui ces infernales chaînes !!! »

On les lui retira aussitôt « aaaaaaaaah ça fait du bieeeen… » s’exclama la fillette en se massant les poignets

« d’où venez vous ? » fit une voix rocailleuse sans prêter attention à ce cirque

On ne s’était pas attardé sur son physique, neanmoins il meritait d’être decrit : un homme immense, qui devait être beaucoup plus impressionnant une fois debout, un œil cerné, l’autre caché, chauve, le visage fatigué et pourtant un regard brillant et vif. De nombreuses cicatrices parsemaient sa peau mais ce qui etonnait encore plus la jeune femme c’était le charisme que degageait cette personne. On avait envie de combattre à ses côtés. Les bras croisés, on voyait à sa main le même gant que portait Chiwa. Serait-il un chasseur de prime lui aussi ? Quoiqu’il en soit, tous attendaient sa reponse

« de Lybe… de Stannyfest ! »

Un brouhaha s’envola aussitôt, seul cet homme observait la petite en silence.

« comment vous appelez vous ? » reprit le veillard

« Chiwa »

« en voilà un prenom original… votre nom de famille ? »

« hé bien… »

« votre prenom ne figure par sur la liste des voyageurs. Comment avez-vous pu arriver là sans passer par la frontière ? » poursuivit un garde. Et pas n’importe lequel, le garde en chef qui l’avait ramené jusqu’ici, mais cela, la petite l’ignorait

« à dos de libellule ! »

Tous resterent sans voix. Au bout d’un petit temps, le vieille homme intervint « voyons jeune fille… ne racontez pas n’importe quoi… dites nous simplement la verité… »

« vous y tenez vraiment ? malheureusement tout ce que je peux vous reveler c’est que je souhaite m’entretenir avec les fondateurs des Guerriers du Rhum » coupa-t-elle

« la guilde ? » demande le garde en chef « leur château se trouve justement à Stannyfest, alors pourquoi revenir ici ? »

« J’ai entendu dire que les Guerriers du Rhum étaient très stricts sur la demarche à suivre pour s’entretenir avec eux dans leur propre château… n’est-ce pas jeune fille ?» fit le borgne

Son coeur battait de plus en plus fort, Ses doigts tremblaient legerement, il lui était difficile de mentir et cela, le soit-disant chasseur de prime l’avait immediatement remarqué. Il se leva, imposant comme prevu, et releva sa manche,

« regardez bien ce symbole et maintenant analysez celui-ci » dit-il en jetant sur la table le gant que portait Chiwa « vous savez que les chasseurs de prime portent un symbole en fonction du lieu et du camp où ils se sont inscrits. Actuellement il en existe trois… alors expliquez moi pourquoi je ne reconnais ni celui de Fuisserage, ni celui de Nedmor, ni celui de Cyrosh » Son sourcil était froncé et lui donnait un air menaçant « pour une fillette, il devait être amusant de le recopier et de le changer… ou alors vous êtes une espionne de Galoregor ou de Zelandra… et fort mal degourdie.. »

Un silence plombant regna… Quand soudain, une porte s’ouvrit à la volée, liberant la jeune fille de son stress. Un garde blessé entra, essoufflé

« Garde en chef c’est urgent ! venez vite ! »


[HRP : le premier poste a été edit pour mettre le code couleur des personnages !]
Revenir en haut Aller en bas
chiwa-chan
Sage du village
Sage du village
avatar

Nombre de messages : 1336
Age : 23
Classe : barbare voyageuse interdimensionnelle qui n'a pas fini au bûcher !
Points : 4280
Date d'inscription : 08/11/2009

Classe
Niveau:
100/200  (100/200)
Ennemis tués: 0
Cart/Roya/Ermi/Brig: 0/0/0/0

MessageSujet: Re: RPs de chiwa   Sam 16 Mar 2013 - 8:58

chapitre 3 : qui suis-je ? - l'alliance d'une prisonnière et de son bourreau

Pour acquérir les pouvoirs les plus puissants, il fallait sacrifier une chose en retour, c’est la loi de l’échange équivalent… Cela, elle en avait conscience. Son regard devint vide, son souffle inexistant, son corps froid... Sa dernière pensée s’envola en même temps que Chiwa, pour toujours... Cette dernière ignorait tout… Ainsi devait-il se passer. Confiante, Sebamher s’éteignit…




« Garde en chef c’est urgent ! venez vite ! »

Tous, Chiwa comprise, se tournerent vers la sentinelle tandis que le garde en chef allait déjà à sa rencontre et prennait nouvelle de ce qu’il se tramait. Même le chasseur de prime qui n’arrêtait pas de fixer la petite plus tôt portait son attention sur la conversation des gardes. Au bout de quelques minutes d’echanges, le garde en chef s’adressa à l’assemblée

« Ecoutez moi bien, nous sommes attaqués en ce moment même par les royalistes ! Je me dois de rejoindre mes hommes à l’ouest de la ville ! » Sur ces mots, il lança un bref regard à la jeune fille ainsi qu’au chasseur de prime et disparut

La situation était critique, le vieillard ordonna qu’on remette à plus tard cet interrogatoire et sortit à son tour, très inquiet. Les autres quittèrent la salle assez vite, ne laissant plus que Chiwa et le chasseur de prime. Ce dernier avait le regard dans le vague puis soudainement remenotta la fillette sans pre-avis.

« mais mais mais mais mais ! plaît-il ?! Fuisserage est en danger et vous m’rattachez ! j’peux vous aider et … »

« effectivement tu vas nous aider et servir d’appât pour pieger tes amis royalistes » trancha-t-il avant de la saisir par le bras et de l’emmener dehors

*on dirait que je n’ai pas l’choix… *

Dans les rues, les civils se precipitaient pour se mettre à l’abri tandis que les renforts allaient prêter main forte aux troupes de l'ouest. Dans un chaos pareil, personne ne s’attardait sur la jeune fille menottée et à l’homme gigantesque.
Au loin, de la fumée noire montait dans le ciel, les lames s’entrechoquaient et des cris de douleur et de rage retentissaient. Arrivés sur place, ils decouvrirent avec dégoût des maisons detruites, des corps brûlés, d’autres ensanglantés et au milieu d’une place plusieurs soldats royalistes et exilés livrant bataille. Les soldats exilés tombèrent rapidement sous les coups de leurs ennemis. Seul le garde en chef arrivait à leur faire face. A un contre trois, ce dernier perdit son épée. Les renforts n’étaient pas encore là. A la merci de ses adversaires, proche de la mort, il ferma les yeux...

Depuis combien de temps les avait-il fermé… Il sentit un tissu lui frôler le bras… Lentement, il les rouvrit… Devant lui se dressaient la petite et le chasseur de prime, parant les lames de leurs opposants à l'aide d'épées prises à terre

« Gamine tu fiches quoi là ?!! »

« S’pas assez clair ?! »

« Qui es-tu bon sang ?! »

« Chiwa, guerrière apprentie au service de Kaldrass ! »

Le chasseur de prime repoussa un royaliste, laissant une ouverture qu’aussitôt Chiwa utilisa pour le mettre hors d’etat de nuire. Les deux autres n'attendirent pas longtemps avant de se faire trancher à leur tour... Debarassés de leurs ennemis, il ne leur restait plus qu’à repousser le reste de l’armée. Dos à dos, le chasseur de prime et la jeune fille se lancerent dans une epique bataille aux côtés de leurs alliés jusqu'à la victoire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RPs de chiwa   

Revenir en haut Aller en bas
 
RPs de chiwa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RPs de chiwa
» chiwa-chan !
» Chiwa-Chan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Gardiens Errants :: Taverne :: RP-
Sauter vers: